Financez vos études grâce au prêt étudiant Edukys

Financez ses etudes

Vous recherchez un complément de financement pour vos études supérieures ? Pour financer des frais de scolarité ou d’autres dépenses de votre vie étudiante (loyer, matériel informatique …) ? Vous n’y avez peut-être pas pensé, mais le financement participatif pourrait être la solution pour vous. C’est ce que propose Edukys, la plateforme spécialisée dans les prêts étudiants. Voici les 5 choses à savoir sur ce type de financement.

 

C’est quoi un prêt étudiant ?

Concrètement c’est un contrat passé entre un ou plusieurs prêteurs, et un étudiant. Le ou les prêteurs apportent initialement l’argent à l’étudiant, qui s’engage à rembourser ce capital, avec des intérêts, sur un période donnée et avec un échéancier défini au moment de la signature.

Au minimum 10 000 euros de dépenses par an et par étudiant dans le supérieur

La plupart du temps, ce financement est nécessaire lorsque la famille de l’étudiant n’a pas les moyens de prendre à sa charge l’intégralité des dépenses, ceci malgré les bourses d’études et autres allocations déjà perçues. Et ce cas n’est pas rare puisqu’un étudiant qui fait des études supérieures c’est environ 10 000 euros de dépenses annuelles (source UNEF), auxquelles il faut ajouter entre 4 000 et 13 000 euros de frais de scolarité lorsque l’on passe par un établissement d’enseignement privé.

 

Quelle est la différence entre le prêt étudiant Edukys et un prêt étudiant bancaire ?

Dans le cas du prêt étudiant bancaire, il y a un seul prêteur, c’est la banque elle-même. Au contraire lorsque vous faites un prêt étudiant participatif, par exemple via Edukys, vous obtenez votre argent de la part de plusieurs prêteurs particuliers en même temps. Voici la première différence.

Des processus de sélection bien différents

Deuxièmement, on constate que les méthodes de sélection des dossiers varient fortement. Les banques ont un processus très strict d’évaluation, souvent basé sur la solvabilité de la caution que l’étudiant doit apporter. Pour plus de détails, lire notre article à ce sujet. De nombreux dossiers d’étudiants sérieux sont donc refusés par les établissements bancaires. Les plateformes de financement participatif ont elles des critères d’évaluation plus souples. Pour elles ce qui importe en priorité c’est le sérieux de l’emprunteur et la cohérence du parcours scolaire.
La dernière différence est le coût pour l’emprunteur, en termes de frais et de taux d’intérêt. Voir le paragraphe dédié ci-dessous.

 

Est-ce qu’un prêt étudiant participatif est la bonne solution pour moi ?

Vous avez exploité au maximum les bourses d’études et autres aides de l’Etat (par exemple pour votre logement), et vous êtes dans une des situations suivantes :
– Vous n’avez pas de caution suffisamment solvable pour être accepté par un banque ou vous n’avez pas du tout de caution ?
– Vous n’êtes pas de nationalité française mais faites vos études en France ?
Alors oui le prêt étudiant participatif est peut-être la bonne solution pour vous.

La solution pour les étudiants exclus du système bancaire classique

En résumé, ce nouvel outil est très pertinent pour tous ceux qui ont besoin d’un complément de financement et dont le dossier ne peut pas être accepté pas une banque classique.
Mais attention les plateformes n’acceptent pas tous les dossiers, il est donc impératif d’avoir une démarche sérieuse et un projet scolaire cohérent. Et dernière chose avant de s’engager, il faut bien évaluer sa capacité de remboursement, notamment en prenant en compte les éventuels autres prêts qui doivent aussi être remboursés.

 

Comment ça fonctionne ?

prêt étudiant

Voici les étapes dans l’ordre chronologique :
1. L’étudiant dépose son dossier en ligne. Il doit donner un certain nombre d’informations sur son identité, le parcours scolaire déjà réalisé, et son projet pour le futur.
2. La plateforme évalue la qualité du dossier, puis décide d’accepter ou de refuser le projet.
3. L’étudiant qui a été accepté transmets alors, sous format électronique, les justificatifs nécessaires (pièce d’identité, RIB, justificatif de domicile, carte d’étudiant …) permettant à la plateforme de vérifier les informations déclarées.
4. Puis la collecte commence. D’une part la plateforme fait appel à sa communauté de prêteurs afin d’obtenir des contributions. Et d’autre part l’étudiant mobilise parmi son entourage les personnes qui souhaitent soutenir son projet d’études.
5. Dès que le montant fixé en objectif est atteint, le prêt est mis en place via une signature électronique et l’argent est viré directement sur le compte personnel de l’étudiant.
6. Enfin, sur la base de l’échéancier, les mensualités de remboursement sont prélevées chaque mois, automatiquement sur le même compte de l’étudiant.

A noter que ce processus est réalisé à 100 % à distance.

 

Combien ça coûte ?

Comme sur toutes les plateformes de crowdlending, il y a 2 types de frais pour l’emprunteur. D’une part les frais payés à la plateforme (qui correspondent au revenu de celle-ci) ainsi que les intérêts évoqués dans la première partie ci-dessus (qui correspondent à la rémunération des prêteurs).
Chez Edukys, nous veillons à être très transparent sur ces frais. En voici une présentation détaillée :
– les frais payés à la plateforme se composent en frais de dossier pour 4,5 % TTC du montant prêté ainsi qu’en commission de remboursement pour 0,042 % TTC du capital restant dû à chaque mensualité. Ces frais couvrent l’analyse des dossiers, la mise en ligne des projets, la signature des contrats et la gestion des flux financiers ;
– les taux d’intérêt sont compris entre 4,5 et 7 % et varient en fonction du niveau de risque.
Par ailleurs chaque étudiant contribue au fonds mutuel de protection (pour 1 à 2 % du montant emprunté) dont l’objectif est de couvrir une partie des défauts de l’ensemble des projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *