5 raisons de rejoindre une start-up après son école de commerce

startup

Que vous ayez suivi un cursus en BTS, en école de commerce ou même en école d’ingénieurs, la situation est la même, vous allez devoir vous armer de patience pour décrocher le poste de vos rêves. Pas facile de s’orienter après son cursus scolaire : start-up, grand groupe, PME/TPE, … quel chemin prendre pour s’épanouir et surtout enrichir son expérience professionnelle ? Chez Edukys, on adore bien sûr les étudiants mais on aime aussi les start-ups. Voici 5 raisons pour lesquelles vous devriez rejoindre une start-up après votre école de commerce.

1/ Un couteau suisse tu seras !

Dans une start-up, attendez-vous à travailler de front sur plusieurs tâches. Il n’est pas impossible que vous soyez à la fois Community et Project Manager. Une start-up est une entreprise fragile car elle génère pas ou peu d’argent au début. Ce sont souvent des fonds qui financent le démarrage de l’activité. Il est donc parfois impossible pour le dirigeant de recruter un profil spécifique pour chaque poste par faute de moyens financiers. Votre profil polyvalent va donc jouer un rôle important pour combler certaines compétences. N’oubliez pas, tout s’apprend sur le web !

2/ Des responsabilités tu auras !

Les fondateurs ont une confiance totale en vous. Au sein d’une start-up, la confiance et les responsabilités sont rapidement considérées. En effectif réduit, il est primordial que l’équipe soit très impliquée dans le développement du projet. Avec pas ou peu de hiérarchie, la prise de décision est souvent attribuée à toute l’équipe et chaque employé est responsabilisé de manière transversale. Aucune chance que vous vous ennuyiez !

3/ Un environnement cool tu adopteras !

C’est aussi l’avantage d’une start-up, l’ambiance de travail ! C’est un peu une famille, on travaille beaucoup mais on rigole aussi beaucoup. Pas de code vestimentaire ou de règles strictes à adopter, l’environnement start-up est plus cool et plus flexible que les grandes entreprises.

4/ Une flexibilité tu trouveras !

Le développement d’une start-up demande beaucoup de travail et des sacrifices à l’équipe. Il n’est pas rare de devoir travailler le week-end et les jours fériés. Ne vous inquiétez pas, il est aussi très fréquent de voir une partie de l’équipe en télétravail. Les horaires sont également flexibles, on ne pointe pas comme dans une usine par exemple. L’idée est de vous donner une certaine liberté dans votre agenda pour que vous soyez heureux au travail.

5/ Sur un potentiel tu miseras !

Travailler et miser sur une start-up, c’est un peu comme jouer au poker, on parie sur son potentiel. Si la start-up se développe bien, vous aurez vite des responsabilités, une équipe à gérer. Inutile donc de prier le départ à la retraite de Monique, vous êtes en première ligne si une opportunité en interne se présente demain, et ce, même si vous n’avez que 22 ans !

 

La start-up fait souvent rêver les diplômés de grandes écoles mais il est important d’avoir en tête qu’une start-up sur deux ferme ses portes au bout de deux ans. Dure réalité ! Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté et vivre une expérience sympa après votre école de commerce au sein d’une start-up, choisissez donc bien le projet et surtout l’équipe avec laquelle vous allez travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *